[ MODE DIAPORAMA ]

Archive pour le mot-clef ‘fatigué’

 

[+] Afficher le sommaire

 

Solo Chroniques #3 : la libération d un père - Bande dessinée copyright Meybeck JB

La maîtresse de la maternelle regarde gentiment Lili.
LA MAITRESSE : Alors, elle est guérie cette petite chérie ?
LE PÈRE d’un air curieusement absent, fatigué, ahuri : Lili, dis bonjour à ta maîtresse.
LILI Couettes, jolie robe violette, cartable sur le dos, en colère : Nan !


LA MAITRESSE off : Allons, va poser ton cartable et mets ton étiquette.
LILI off : Nan !
Le père laisse sa fille à la maîtresse, de son air absent et ahuri. Les signes du Yin et du Yang ornent son sweet-shirt d’un vert très doux.


Le père s’est éloigné de l’école. Il saute en l’air d’une joie farouche.
LE PÈRE : Yipii !

- 27-04-2010 - commenter - voir, partager - sommaire

ça parle de : , , , , , , , , , ,

 

Solo Chroniques #5 : les bronzés négriers - Bande dessinée copyright Meybeck JB

Au large d’un île paradisiaque mouille un bateauLE CLIENT en voix off, dans le bateau :
Ecoutez mon vieux, il faut aller plus vite.


LE CLIENT Bronzant sa large bedaine sur le transat du bateau, un cocktail à portée de pain, au téléphone, caleçon rose, se frottant les pieds : Mais je ne sais pas moi, travaillez la nuit !
Ah, A ce propos…


LE CLIENT en voix off sortant du téléphone de notre héros, épuisé, en pyjama, à l’ordinateur, en pleine nuit, yeux cernés, lunettes tombante…: Quelle heure est-il en France ?

- 11-05-2010 - commenter - voir, partager - sommaire

ça parle de : , , , , , , , , ,

 

Les incroyables aventures de Jules Verne #8 : Hignard se rebiffe - Bande dessinée copyright JB Meybeck

JULES VERNE dépliant ses plans : Hignard, vous allez maintenant façonner des moules en argile selon les instructions de mon ami l’ingénieur Badoureau.
HIGNARD portant un lourd chargement de lingots de fer : heu… ne pourriez-vous pas… heu… m’aider un peu… Jules ?
JULES VERNE : Mais… voyons Hignard …

JULES VERNE sentencieux : … moi je suis écrivain. Pas… portefaix !
HIGNARD outré, humilié, désorienté, s’énerve : Mais… moi je suis musicien !
JULES VERNE un éclair sort de ses yeux en direction d’Hignard, il le « fusille » du regard : … mmmh ?
HIGNARD calmé d’un coup, se soumet à l’autorité de Jules Verne. Il murmure : Oui… des… des… opéras…

JULES VERNE reprend ses instructions, après cet intermède de recadrage, plus directif que jamais : Bien. Nous disions. Commencer par creuser pour obtenir 100 kg d’argile pure…
HIGNARD plus soumis que jamais, s’excuse sans oser regarder Jules Verne : e… excusez-moi, Jules, je… je ne sais pas ce qui m’a pris….

- 06-06-2010 - commenter - voir, partager - sommaire

ça parle de : , , , , , , , , ,

 

Le vieux de la Montagne 2 : l'oiseau

– PEUF !
– PEUF !

– Que cherches-tu ?

– Qu’est-ce que ça peut te foutre, volatile !?

– Haha ! De toutes façons je le sais déjà ! Que chercher dans ces montagnes…

2 - 21-06-2013 - commenter - voir, partager - sommaire

ça parle de : , , , ,